AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

296 ♦ Terres de l'Orage ♦ Myria/Jaime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Maison :
Ferboys
REPUTATION :
463

MessageSujet: 296 ♦ Terres de l'Orage ♦ Myria/Jaime Mer 22 Jan - 20:19


Le Banquet du Bois-du-Roi
Le Lion et la Herse
Ouais, on peut pas tous avoir des armoiries cool.


Les Ferboys avaient pris la route de l'Orage, pour rencontrer le Roi et, comme presque chaque année, lui porter leurs doléances. Doléances dont la réclamation principale était qu'on leur rendent leurs terres, encore et toujours. Cela n'avait pas servit à grand chose jusqu'à maintenant, c'est pourquoi Lord Ferboys avait décidé de venir rencontrer le Roi Robert en personne, plutôt que de lui envoyer un émissaire. Montée sur un bel étalon à la robe ambrée, elle chevauchait derrière son père et son frère. Sa sœur Ynys résidait désormais à La Gracedieu, avec son époux et son premier né, et ne leur rendait visite que de temps à autres. Gwyneth quand à elle était encore bien trop jeune pour un voyage aussi long, du haut de ses huit ans à peine. C'était donc Lord Anders, Ser Cletus, Ser Archibald et elle-même, plus le reste de l'escorte bien sûr.

Le Roi était en visite de ses bannerets de l'Orage et en profitait pour faire la fête partout où il était accueilli. Lorsqu'ils atteignirent son campement, le soleil était en train de se coucher et il n'aurait pas été convenable de déranger sa Majesté à une heure si tardive. Les Dorniens installèrent donc leurs propres tentes en bordure de la ville improvisée, et donnèrent leurs chevaux à leurs serviteurs pour qu'ils se chargent de les étriller. Ils se changèrent ensuite pour des atours plus cérémoniels avant de se rendre dans la tente principale, énorme construction de toile, de bois et de cordes, afin de rendre leurs hommages au Roi et de participer au festin.

Myria avait seize ans, ce qui, pour la noblesse des Sept Couronnes, signifiait qu'elle était une femme accomplie. Aussi ses toilettes n'étaient plus celles d'une petite fille. Vêtue de soie et parée d'or, elle n'avait pas l'air déplacée dans l'assemblée faite du monarque et de sa suite, si ce n'était peut-être que la mode du Sud était un peu plus légère que celle qui avaient cours ici. Les enfants et l'épouse royale semblaient être restés à la capitale ou se restaurer dans un autre pavillon. En famille, donnant le bras à son cousin Archibald à côté duquel elle semblait toute petite, ils allèrent saluer la table haute. Robert Ier, déjà à moitié ivre, les invita à s'installer d'une manière bien moins que protocolaire. Ils y allèrent cependant, ne s'offusquant pas pour si peu. Ils étaient là pour demander une faveur, il aurait été malvenu de froisser quiconque. Le repas était délicieux, les mets les plus fins et les viandes les plus rares avaient été rassemblées pour honorer l'homme couronné qui avait un jour été leur suzerain.

Les yeux bleus acier de la jeune fille balayèrent la salle. L'assemblée semblait joyeuse, des musiciens étaient présents, peut-être y aurait-il des danses ? Sa mère aimait bien organiser des banquets mais son père était bien plus sobre et ne goûtait guère de voir la foule envahir son domaine. Il s'y contraignait pour les grandes occasions seulement. Aucun visage ne lui était spécialement familier. A part celui du Roi évidemment, dont le profil était sur bien des pièces. Mais à côté de lui, un autre personnage retenait son attention. Manteau immaculé et armure rutilante, il n'était bien évidemment pas le seul membre de la Garde Blanche présent. Elle en avait aperçu au moins quatre et elle soupçonnait que si la famille royale était présente également, ils pourraient être là au grand complet. Les autres cependant, elle ne les avait jamais vu jouter. C'était il y a au moins quatre ans lors des noces de sa sœur aînée. Cela avait été la première fois qu'il s'était passé un vrai événement dans la forteresse et bon nombre de nobles étaient invités. Il n'était pas le seul à l'avoir impressionnée, malgré le fait qu'il était un Lannister et que sa famille se faisait un plaisir de raconter des choses plus sordides les unes que les autres sur leur dos. En même temps, elle semblait avoir un don pour aller à contre-pied des opinions de sa famille.

Elle reprit délicatement une bouchée de ce qu'il y avait dans son assiette ; les plats se succédaient, trop nombreux pour qu'elle ne puisse retenir de quoi il s'agissait exactement. Elle se demanda si la Garde était autorisée à manger ou si il devait veiller sans arrêt, sans prendre de temps de répit. Non, ils semblaient plutôt bien nourris. Enfin, vint le dessert, elle n'avait mangé qu'une petite partie de ce qui lui était servi, pour pouvoir profiter de ce moment. Le Roi était alors plus qu'imbibé ; voulant porter un toast, il renversa sur lui et son voisin direct le contenu de sa chope. Sans doute n'avait-il pas dormi la nuit précédente, voir pas dessoûlé depuis du tout, car il se déclara fatigué et quitta la noblesse pour aller s'écraser quelque part, ailleurs. Certains membres de la Garde prirent sa suite, pour éviter, peut-être, qu'il ne s'étouffe dans son propre vomi. Il manqua la meilleure partie de la soirée de l'avis de Myria. Bientôt, les tables furent débarrassées, les bancs reculés et les musiciens entamèrent un air plus entraînant. Son père se retira presqu'immédiatement après que les premiers couples aient commencés à tourner. Cletus et Archibald eurent vite fait de se trouver une partenaire. Elle demanda à un échanson de remplir sa coupe de vin et alla s'installer en bordure de la piste de danse. Si elle ne pouvait y participer, au moins irait-elle admirer l'adresse de ses contemporains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: 296 ♦ Terres de l'Orage ♦ Myria/Jaime Lun 27 Jan - 15:35

Jaime & Myria

Le banquet du bois-du-roi



Tout allait bien en cette soirée, je m'assurai de la garde du roi comme presque tout les jours. C'était une corvée assez difficile par moment quand on sait quelle plaisir il prenait alors que je me devais de rester immobile à attendre comme un bon petit soldat. Je n'aimai pas cette marque de soumission, car on pouvait le dire, malgré que j'étais un Lannister, envers le roi je me devais de me soumettre à ses ordres. Mais je n'avais pas le choix, pour mon bien ainsi que celui de ma sœur jumelle. Si je faisais tout ça, c'était pour nous et personne d'autre. J'avais quelques plans en tête et pour que ça prenne forme, il me fallait de jouer un double-jeu en ne montrant pas mon exaspération à le suivre partout. Et cette soirée, nous étions partit parce que le roi avait une affaire à régler, je n'en savais pas plus, je constituai la garde. La nuit commençait à tomber, le soleil rendait son déclin, ce qui donnait une vue assez magnifique sur le paysage bordant l'océan. Je me permis de regarder un peu dans les alentours pour n'y voir que du feu. Enfin...presque. En arrivant, nous avions découvert que les Ferboys. Qu'est-ce qu'il faisait là ? Je n'avais pas eu vent de leur visite ? Le roi m'avait-il caché quelque chose ? Encore ? Surement.

Je lança un regard au roi depuis ma monture en espérant qu'il précise ce que tout ça signifiait. Mais rien. Finalement j’abandonnai l'idée de savoir, je verrai ce que ça voulait dire en rentrant vu que ce dernier invita les Ferboys à venir à l'intérieur de la demeure. Je suivi le mouvement, regardant de haut certaines personnes. Je me fichai de ce qu'on pouvait penser de moi à cet instant, j'étais tout simplement perdu. Une fois à l'intérieur, le roi prononça des paroles qui me firent réagir intérieurement. Un banquet ? Il y avait un banquet ? En quelle honneur ? Je n'en savais rien. Je restai le plus impassible possible avant de finalement fermer la marche pour rejoindre le banquet et le fête qui s'y déroulait avec les musiciens, les tables pleines de victuailles. Un très grand nombre de personne se trouvait autour des tables, parlant à vive voix, chantant, buvant....alors que moi je restai debout. Je ne pouvais pas m'inviter comme ça à une table pour manger, non, je devais rester comme un bon soldat si je ne ne reçois pas l'ordre du roi pour rejoindre la table. Et puis de toute façon, tout ces secrets m'avaient coupés l'appétit. Je m'amusai donc à faire seulement quelques pas dans la grande assemblé, lançant quelques regards à certains. J'étais l'un des seul avec une armure sur soi, ce qui me donnait un air dominant, chose que j'aimai bien et dont je profitai.

Petit à petit, après quelques longues minutes, les tables furent débarrassés avant que les musiciens n'entament quelques chansons où certaines personnes s'amusaient à danser. Il manquait plus que ça, je laissa un soupir s'échapper de mes lèvres avant de finalement regarder autour de moi pour voir si j’apercevais le roi. Mais non, il n'avait pas l'air d’être là. Qu'est-ce qu'il faisait encore ? Il était le maitre des lieux, il avait tout intérêt à revenir. Je revins à ma position initiale avant de me faire surprendre par une jeune fille qui s'était aventuré dans l'espace que j’occupai. Je lui lança un bref regard avant de fixer finalement ceux qui dansaient.

- On s'amuse ?

Une simple question rapide et efficace pour connaitre l'état d'esprit de cette jeune fille à cette fête qui n'allait pas danser comme les autres. Ce qui était assez bizarre je devais l'admettre.


Code by AMIANTE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Maison :
Ferboys
REPUTATION :
463

MessageSujet: Re: 296 ♦ Terres de l'Orage ♦ Myria/Jaime Dim 16 Fév - 11:31

Près de l'endroit où elle se tenait, sa coupe de vin à la main, veillait l'homme qu'elle avait aperçu plus tôt remplissant ses devoirs de garde, à la crinière blonde et au port altier. Ses pièces d'armure brillaient à la lueur des bougies, elle aurait été un barde, cette seule vision aurait suffit à lui faire écrire une chanson. Sachant de quelles prouesses il était capable une arme à la main (de tournoi, mais une arme tout de même), elle aurait pu écrire une pièce entière ! Certainement plus royal dans son apparence que le Roi qu'il gardait, c'était une chose certaine. Elle eut l'impression qu'il l'observait mais, lorsqu'elle se tourna vers lui, il regardait les danseurs. Il devait cependant l'avoir remarquée puisqu'il lui adressa la parole, lui demandant si elle s'amusait. Se souvenait-il de l'avoir déjà rencontrée ? Elle lui répondit, accompagné d'un sourire légèrement malicieux.

- Pas autant que faire se pourrait.

La plus stricte vérité. Il y avait de la musique, du bon vin ; elle savait apprécier ce qu'elle avait. Mais autant cela lui plaisait pour l'instant de regarder les gens tourner en rythme, autant elle se connaissait : cela la lasserait bien assez tôt. Cette conversation pourrait devenir intéressante et lui permettre de passer le temps de manière agréable. Elle aurait aimé se mêler à la foule des danseurs mais les membres de sa famille se montraient tatillons avec les jeunes hommes qui osaient l'approcher, encore plus quand c'était elle qui approchait. Et puisque personne ne lui avait demandé une danse, elle n'allait pas provoquer leur ire inutilement en volant un cavalier à une damoiselle de l'Orage qui aurait tôt fait de crier au scandale. Sir Jaime Lannister semblait morose lui aussi, bien qu'elle ne savait pas pourquoi. Remettant à sa place d'un geste étudié une de ses mèches blondes, elle reposa ses yeux sur le chevalier pour lui retourner la question.

- Et vous, messire ?

Elle était presque sûre que la réponse serait mitigée, sinon négative, mais elle n'avait pas envie de laisser tomber la discussion comme ça. Entre les autres femmes de son âges qui, visiblement, ne savaient que rire au moment opportun et afficher un sourire timide de temps à autre et les damoiseaux qui semblait préférer la discussion inexistante des-dites jeunes femmes, ses seuls autres espoirs de parler un peu étaient de se comporter comme une fille du Nord. Elle ne savait pas si elle serait capable de tenir ce rôle assez longtemps.

[HJ : désolée pour le délai la réponse pas super longue, mais j'espère que ça t'inspire quand même !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: 296 ♦ Terres de l'Orage ♦ Myria/Jaime

Revenir en haut Aller en bas

296 ♦ Terres de l'Orage ♦ Myria/Jaime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter's Season :: Westeros :: Souvenirs de Westeros-
Sauter vers: